Archives de l’auteur : Wodon Quentin

La corruption dans les services administratifs en Afrique : Ampleur et corrélats

Ada Nayihouba et Quentin Wodon[1]
Février 2022

Télécharger le fichier en version.pdf

Résumé : Le numéro de la revue Educatio dans lequel cet article est publié porte sur la mutation des institutions et la crise de l’autorité. La crise de l’autorité est due à de nombreux facteurs qui peuvent être différents selon les pays, voir les communautés locales, mais l’un de ces facteurs est l’abus de pouvoir par les autorités. En particulier dans les pays à revenus bas et intermédiaires, l’une des formes de cet abus de pouvoir est la « petite » corruption dans la prestation de services, que ce soit dans les écoles, les centres de santé, les services administratifs, ou d’autres institutions. Cet article fait partie d’une série visant à mesurer de façon standardisée l’ampleur de la corruption dans la prestation de différents services en Afrique sur base de données collectées par l’Afrobaromètre. Pour les services administratifs, l’analyse suggère que près d’un répondant sur deux a rencontré des problèmes pour obtenir ce type de services, et plus d’un sur quatre a dû payer des pots-de-vin ou rendre d’autres faveurs aux prestataires de services. Cette proportion ne semble pas avoir diminué de façon significative au cours de la dernière décennie. Une analyse de régression suggère que différentes caractéristiques des ménages sont associées à la probabilité d’avoir des difficultés à obtenir les services dont ils ont besoin et la probabilité d’être victime de la corruption. Lire la suite

La corruption dans les écoles en Afrique : Ampleur et corrélats

Ada Nayihouba et Quentin Wodon[1]
Février 2022

Téléchargez le fichier en version.pdf

Résumé : Le numéro de la revue Educatio dans lequel cet article est publié porte sur la mutation des institutions et la crise de l’autorité. La crise de l’autorité est due à de nombreux facteurs qui peuvent être différents selon les pays, voir les communautés locales, mais l’un de ces facteurs est l’abus de pouvoir par les autorités. En particulier dans les pays à revenus bas et intermédiaires, l’une des formes de cet abus de pouvoir est la « petite » corruption dans la prestation de services, que ce soit dans les écoles, les centres de santé, les services administratifs, ou d’autres institutions. Cet article fait partie d’une série visant à mesurer de façon standardisée l’ampleur de la corruption dans la prestation de différents services en Afrique sur base de données collectées par l’Afrobaromètre. Pour les écoles, l’analyse suggère que plus d’un répondant sur quatre a rencontré des problèmes pour la scolarisation de ses enfants, et près d’un sur cinq a dû payer des pots-de-vin ou rendre d’autres faveurs aux prestataires de services d’éducation. Cette proportion ne semble pas avoir diminué de façon significative au cours de la dernière décennie. Une analyse de régression suggère que différentes caractéristiques des ménages sont associées à la probabilité d’avoir des difficultés à obtenir les services dont ils ont besoin et la probabilité d’être victime de la corruption. Lire la suite

La corruption dans les services de santé en Afrique : Ampleur et corrélats

Ada Nayihouba et Quentin Wodon[1]
Février 2022

Téléchargez les fichiers en version.pdf

Résumé : Le numéro de la revue Educatio dans lequel cet article est publié porte sur la mutation des institutions et la crise de l’autorité. La crise de l’autorité est due à de nombreux facteurs qui peuvent être différents selon les pays, voir les communautés locales, mais l’un de ces facteurs est l’abus de pouvoir par les autorités. En particulier dans les pays à revenus bas et intermédiaires, l’une des formes de cet abus de pouvoir est la « petite » corruption dans la prestation de services, que ce soit dans les écoles, les centres de santé, les services administratifs, ou d’autres institutions. Cet article fait partie d’une série visant à mesurer de façon standardisée l’ampleur de la corruption dans la prestation de différents services en Afrique sur base de données collectées par l’Afrobaromètre. Pour les services de santé, l’analyse suggère que près d’un répondant sur deux a rencontré des problèmes pour obtenir ce type de services, et près d’un sur cinq a dû payer des pots-de-vin ou rendre d’autres faveurs aux prestataires de services de santé. Cette proportion ne semble pas avoir diminué de façon significative au cours de la dernière décennie. Une analyse de régression suggère que différentes caractéristiques des ménages sont associées à la probabilité d’avoir des difficultés à obtenir les services dont ils ont besoin et la probabilité d’être victime de la corruption. Lire la suite

Abus d’autorité et corruption dans les services de base en Afrique : Introduction au dossier et principaux résultats

Ada Nayihouba et Quentin Wodon[1]
Avril 2022

Téléchargez le fichier en version.pdf

Résumé : Le numéro de la revue Educatio dans lequel cet article est publié porte sur la mutation des institutions et la crise de l’autorité. La crise de l’autorité est due à de nombreux facteurs qui peuvent être différents selon les pays, voir les communautés locales, mais l’un de ces facteurs est l’abus de pouvoir par les autorités. En particulier dans les pays à revenus bas et intermédiaires, l’une des formes de cet abus de pouvoir est la « petite » corruption dans la prestation de services, que ce soit dans les écoles, les centres de santé, les services administratifs, ou d’autres institutions. Ce dossier pour l’Afrique comprend quatre articles – cette brève introduction et trois analyses statistiques standardisées pour mesurer la corruption dans les secteurs de l’éducation, de la santé, et des services administratifs. L’analyse indique que la corruption reste répandue avec peu de progrès réalisés au cours de la dernière décennie. Les estimations par régression suggèrent que malgré des différences entre secteurs, certaines caractéristiques des individus et des localités sont associées à de plus ou moins grandes probabilités d’avoir des difficultés à obtenir ces services et d’être victime de la corruption. Lire la suite

Les écoles catholiques dans le monde – deuxième partie

Défis et engagements

Quentin Wodon*

Télécharger le fichier en version.pdf

Résumé : Comme cela a été montré dans la première partie de cet article, les élèves inscrits dans les écoles catholiques vivent de plus en plus en Afrique et en Asie du Sud. Les réalités au jour le jour de ces élèves sont différentes de celles auxquelles les éducateurs catholiques dans les pays à hauts revenus peuvent être habitués. Les défis liés à la non-scolarité et à la faiblesse de l’apprentissage sont majeurs. Ils affectent tant les écoles catholiques que les autres écoles. En Afrique, aujourd’hui, plus de huit enfants sur dix ne savent pas lire un texte simple à l’âge de 10 ans. Pour explorer ces défis et les réponses qui peuvent y être apportées, l’accent est mis dans la seconde partie de cet article sur la crise de l’apprentissage dont de nombreux élèves sont victimes. Cette crise a été encore davantage exacerbée récemment par la fermeture des écoles suite à la pandémie de la COVID. L’article suggère quelques éléments de réponse pour mettre fin à la crise des apprentissages. Enfin, au-delà de ce qui peut être réalisé au sein des écoles, à la suite de l’appel du pape François pour le Pacte mondial sur l’éducation, l’article note l’importance de la mobilisation des communautés dans leur entièreté en faveur de l’éducation, ainsi que les engagements qui furent proposés pour les écoles catholiques lors du dernier Congrès de l’Office International de l’Enseignement Catholique à New York.

Lire la suite

Les écoles catholiques dans le monde – Première partie

Tendances des inscriptions

Quentin Wodon*

Télécharger le fichier en version .pdf

 

Résumé : À l’échelle mondiale, l’Église catholique estime que 35 millions d’enfants étaient inscrits dans ses écoles primaires en 2018, avec 19 millions d’enfants supplémentaires inscrits au niveau du secondaire et plus de 7 millions en maternelle. Comment le nombre d’élèves dans les écoles catholiques a-t-il évolué au cours des dernières décennies ? Dans quelles régions du monde et dans quels pays la croissance des inscriptions a-t-elle lieu, et où observe-t-on un déclin ? Compte tenu de la croissance démographique et de la hausse des taux de scolarisation au primaire et secondaire dans les pays en développement, quelles seront les tendances probables des inscriptions dans le futur ? Enfin, quelles sont certaines des implications de ces tendances pour les défis auxquels les écoles catholiques doivent faire face ? Cet article en deux parties propose des éléments de réponse à ces questions. Après une brève discussion de l’importance d’investir dans l’éducation des enfants et des jeunes, la première partie de l’article considère les changements dans la géographie des inscriptions en écoles catholiques au niveau mondial au cours des quatre dernières décennies. La seconde partie de l’article explore certains des défis auxquels les systèmes éducatifs font face, et les réponses que les écoles catholiques pourraient y apporter.

Lire la suite