Archives du mot-clé Enseignement catholique

U.G.S.E.L. : une vision du sport catholique

François Hochepied*

 

Télécharger le fichier en pdf

U.G.S.E.L. 2011-2013 : de l’intérêt d’un retour aux sources du projet actualisé et stabilisé

En 2011, l’Union Générale et Sportive de l’Enseignement Libre, fédération affinitaire emblématique du « sport scolaire catholique » célébrait son centenaire. Dans le prolongement des manifestations institutionnelles festives, de nouveaux projets éducatifs, associatifs, et pastoraux voyaient le jour et, tout en conservant le sigle U.G.S.E.L., la fédération changeait officiellement de nom pour devenir « Fédération sportive éducative de l’Enseignement catholique ».

Lire la suite

Pourquoi l’éducation corporelle supérieure n’est pas d’une quelconque (f)utilité pour l’Enseignement Catholique !

Gilles Lecocq*

Télécharger le fichier en pdf

L’acte d’enseigner dit quelque chose du sens de l’homme qui est privilégié chez un enseignant. L’acte d’enseigner le physique des corps renseigne également sur le respect qu’un enseignant attribue aux dimensions humaines de ceux-ci. Sur quels sens spécifiques repose alors l’acte d’enseigner l’éducation physique à l’école ? C’est autour de cette question que les notions d’éducation corporelle, d’éducation spirituelle et d’éducation citoyenne sont à décliner pour rappeler ce qu’une éducation physique scolaire peut apporter à un établissement catholique d’enseignement[1]et à une communauté de destins scolaires[2]. Au sein de ceux ci, plusieurs disciplines d’enseignement semblent naturellement missionnées pour travailler cette question tandis que d’autres paraissent mises à l’écart voire mises à l’index, leurs utilités et leurs efficacités restant perpétuellement à démontrer. Parmi ces disciplines d’enseignement, marginalisées en apparence, l’éducation physique se trouve dans une dys-position institutionnelle qui lui confère un statut paradoxal et une consistance souple. Si la place de l’éducation physique dans une institution scolaire ne souffre d’aucune contestation, manifeste, les contours de cette place restent fuyants et incertains précisément parce que l’éducation physique :

Lire la suite

Des racines pour l’avenir

Martin Dubois*

Télécharger le fichier en version .pdf

Résumé : Etre aujourd’hui, dans notre enseignement catholique, désireux de concilier une posture réellement moderne et un ancrage vraiment chrétien, tourné avec espoir vers l’avenir, constitue un pari et un défi. Dans les cinquante dernières années, une remise en question régulière a fait la preuve que le projet éducatif de l’enseignement catholique en Belgique francophone est un système de références cohérent des rapports entre l’homme et la société, capable de résister à la réalité présente et de travailler à sa modification. Cette remise en question culminera lors de plusieurs momentum, donnant à voir ce que pourrait ou devrait être l’école de demain. Ils ont notamment permis d’établir un difficile équilibre entre tradition et ouverture et ainsi d’envisager, avec foi, un futur pour le projet éducatif de l’enseignement catholique dans un monde pluriel et marqué par les identités multiples.

Mots-clés : projet éducatif chrétien, pluralisme situé, communauté scolaire, alphabétisme religieux, primat de la personne

Lire la suite

L’expérience des classes nouvelles à Saint-Martin de France (1945-1950)

Télécharger le fichier en version .pdf

Laurent Gutierrez*

A Gilbert Dufournet

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le collège de Saint-Martin de France[1] est le théâtre d’expériences pédagogiques originales encadrées par de jeunes professeurs. Menée conjointement à la mise en place dans l’enseignement public des « classes nouvelles », cette initiative témoigne de la volonté du directeur de cet établissement catholique, de participer à cet élan en faveur de la réforme de l’enseignement en France. Directeur de la nouvelle revue Pédagogie, éducation et culture, le père Pierre Faure est attentif à cette tentative de transformation de l’enseignement traditionnel par l’intégration des méthodes actives. Par certains aspects, cette expérience des classes nouvelles rejoint la pédagogie personnalisée et communautaire du père Faure. C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles, il accordera de nombreux articles aux méthodes actives dans sa revue en tentant d’en circonscrire les contours. Lire la suite