Archives du mot-clé Pédagogie personnaliste

La pédagogie personnalisée sur le terrain [1]

Télécharger le fichier en version .pdf

 La pédagogie personnalisée sur le terrain[1]

 Blandine Panhard, Anne-Marie Audic

Résumé : Qu’est-ce que la personne ? De ce fait, qu’est-ce qu’une « pédagogie personnaliste » et que le personnalisme en pédagogie ? A quelles insuffisances correspondent-elles et que faut-il entendre par « pédagogie personnaliste », « pédagogie personnalisée » et « pédagogie personnalisante » ? Lire la suite

Un mouvement pédagogique pour aujourd’hui : l’AIRAP

Télécharger le fichier en version .pdf

Jean-Marie Diem

Les œuvres et réalisations de Pierre FAURE sont une bénédiction et l’une des meilleures chances pour l’enseignement catholique, et sans doute pour l’éducation en général. Grâce à lui, l’enseignement personnalisé et communautaire n’est pas une mode, ni un slogan ni une utopie. Cette pédagogie existe à tous les niveaux d’enseignement et à différents endroits. Mais curieusement, nous allons souvent chercher bien loin ce qui existe tout près de nous.

Inlassablement, pendant de nombreuses années et dans différents pays du monde, Pierre FAURE a proposé une réforme profonde de l’école, qui s’inspire, dans ses fondements et ses valeurs, d’une vision chrétienne de l’homme et qui s’appuie sur une véritable théologie, indispensable selon lui, pour conforter et soutenir l’action éducative. La force de cette pédagogie est de faire appel à chaque personne dans ce qu’elle a de plus profond et en suscitant tout son dynamisme. Lire la suite

Origine et avenir de la pédagogie personnaliste

Télécharger le fichier en version .pdf

Guy Avanzini

On parle volontiers, aujourd’hui, de « pédagogies personnalistes » et de « pédagogies personnalisées ». Sans que le sens de ces expressions soit vraiment stabilisé, on peut estimer que les premières désignent plutôt celles qui valorisent philosophiquement une éducation centrée sur la personne, et les deuxièmes celles qui proposent des pratiques didactiques différenciées en fonction de chacun. Quoi qu’il en soit, elles sont toutes deux à distinguer de « l’enseignement individuel », qui implique un travail accompli par l’élève seul, alors que la personnalisation, entendant s’adapter à chacun, comporte diverses modalités et n’exclut donc pas, par exemple, le travail en groupe. Sans que ces conceptions procèdent toutes de Mounier, étant donné que certaines l’ont précédé, d’autres s’y réfèrent plus au moins explicitement, pour en éclairer la signification. Quoi qu’il en soit nous proposerons trois séries de remarques : sur leurs facteurs d’émergence ; sur leurs principes; enfin, sur leur avenir.

Lire la suite