Archives du mot-clé Elitisme

L’école catholique, un projet éducatif permettant à chacun « de s’épanouir dans sa personnalité et de s’insérer dans la communauté humaine comme un membre utile »

Claude Berruer*

Télécharger le fichier en version .pdf

Résumé : Le système éducatif français, depuis son organisation à partir du XIXème siècle, vit une forte tension entre l’instruction de tous et la formation des élites, tant dans les établissements publics que dans les établissements catholiques. La réflexion impose de s’interroger sur les représentations de l’élitisme. L’école catholique, pour sa part, se veut ouverte à tous. Mais la mixité sociale et scolaire n’est pertinente que si elle engage une réflexion approfondie sur la conception de la culture, les stratégies d’apprentissage et la nature de la relation éducative et pédagogique.

Mots clés : Elitisme, Egalité des chances, Ascension sociale, Tradition éducative de l’Eglise, Relation éducative

Lire la suite

L’elitismo contemporaneo.
Una malattia mortale per l’educazione cristiana

L’élitisme contemporain : une maladie mortelle pour l’éducation chrétienne

Giuseppe Tognon*

Télécharger le fichier en version .pdf

Résumé : L’élitisme est une maladie fatale qui a toujours menacé l’éducation chrétienne et qui, aujourd’hui, risque d’aggraver la crise des démocraties contemporaines. Les destins d’une foi chrétienne et d’une société dans laquelle la liberté et la justice sont défendues comme patrimoines de l’humanité, sont désormais indissolublement liés. Une éducation intégrale de l’homme, en tant que aspiration fondamentale de l’Eglise catholique, doit poser les questions de la justice sociale, du futur de la planète et du mérite personnel en des termes nouveaux.

Cette réflexion peut s’articuler autour de trois points :

1°) Quels sont les pièges ou difficultés de l’élitisme contemporain ?

2°) Est-il possible, et selon quelles modalités, de sauver une authentique culture du mérite et des talents de la tentation méritocratique ?

3°) Comment construire une « démocratie du mérite » dégagée d’une vision stérile de la méritocratie ?

Lire la suite

Collège Sainte-Croix de Neuilly (1911- 1927) : élite humaine, élite sociale, élite sportive, élite chrétienne.

François Hochepied*

Télécharger le fichier en version .pdf

A la rentrée d’octobre 1910, ce sont environ deux cents élèves, dont la moitié de nouveau, qui intégraient le collège Sainte-Croix de Neuilly articulant en son sein un internat et un externat ; la moitié venait de Neuilly ou de Paris, l’autre de la grande banlieue.

Pour en faire une place forte des écoles diocésaines de Paris, c’est à Pierre Petit de Julleville (1876-1948) que le Cardinal Amette[1], archevêque de Paris, avait confié la reprise en main de ce collège fondé en 1856 par les pères de Sainte-Croix, dont la succession, après la loi de 1901 qui l’avait privé de ses meilleurs maîtres, ne s’était pas déroulée avec efficacité dans les domaines de l’instruction, de l’éducation et, évidemment, du recrutement des élèves :

« Les Pères de Sainte-Croix, congrégation enseignante d’origine récente, recrutés en majorité dans l’ouest de la France, qui devaient par la suite exercer leur influence au Canada et aux Etats-Unis, avaient fait le possible en confiant leur succession à d’anciens professeurs. Mais le corps sacerdotal n’était pas fourni par le diocèse et se recrutait péniblement ; le nouveau directeur, jusque là professeur de philosophie, n’avait pas les qualités nécessaires à un administrateur, si bon prêtre qu’il fût »[2]. Lire la suite

La pastorale scolaire dans les établissements secondaires catholiques en Belgique francophone : un « modèle » qui réconcilie l’éducation des élites et des « plus petits » ?

Geoffrey Legrand*

Télécharger le fichier en version .pdf

Résumé : En Belgique francophone, les écoles secondaires catholiques rassemblent 60% des jeunes de 12 à 18 ans appartenant à des profils sociaux, culturels et religieux différents. Ces établissements jouissent d’une réputation d’excellence auprès de la population, favorisant ainsi une reproduction ou une ascension sociale. Pourtant, cette école ne se targue pas d’être élitiste en vertu du statut social de ses élèves. Reconnaissons plutôt qu’en travaillant sur son identité, ses missions et ses valeurs, le réseau catholique a placé la pastorale scolaire au cœur de ses projets éducatif et pédagogique : tout en étant attentive aux plus petits, la pastorale scolaire tente d’allier l’excellence de l’éducation (faire grandir humainement, culturellement et spirituellement) avec le service pour chacun.

Mots-clés : pastorale scolaire, école catholique, élitisme, éducabilité de tous, attention aux tout petits, proposition de la foi. Lire la suite

Editorial

De « l’élitisme »

Guy Avanzini

Télécharger le fichier en version .pdf

 L’Enseignement Catholique n’est-il pas devenu ou ne tend-il pas à devenir « élitiste » ? On le lui objecte assez souvent pour justifier une réflexion qui, selon les cas, puisse appeler correction ou ajustement. Aussi bien, dans le contexte tendu des débats pédagogiques actuels ne s’agit-il pas là davantage d’une notion polémique que d’un concept sociologique pertinent? C’est dire qu’il s’impose sans doute d’abord de la clarifier, et de la situer précisément, afin de disposer d’une clé de lecture des controverses qu’elle induit.

Dans son acception la plus courante, la plus banale, voire la plus consensuelle, « l’élite » désigne ceux qui, dans une société donnée, sont estimés capables et dignes d’y exercer des fonctions de responsabilité et d’y tenir des rôles de direction, ou y sont destinés, donc formés à cette fin. Néanmoins, cette définition globale et approximative appelle diverses approches susceptibles de préciser la nature et l’origine des conflits qu’elle soulève.

Lire la suite