Archives de catégorie : Numéro 4 – Parole et liberté de parole

Frédérique de Watrigant
Passionnés de Jésus-Christ : Etienne Pernet et Antoinette Fage, fondateurs des Petites Sœurs de l’Assomption

Paris – D.D.B. – 2013 – 228 p.

La fondation d’une congrégation procède, le plus souvent, quoique selon des modalités les plus variées, du double souhait d’un prêtre et d’un (e) laïc, également désireux à la fois de stabiliser institutionnellement et de consacrer spirituellement une initiative caritative. Tel est le cas du Bienheureux Pierre Vigne et de Marguerite de Nozières, ou celui du Bienheureux Louis Brisson et de Sainte Françoise de Sales. Tel est aussi celui, moins connu, du Père Etienne Pernet et d’Antoinette Fage, dont le livre que vient de leur consacrer Frédérique de Watrigant unit les noms dans son titre.

Continuer la lecture

Bernard Giroux
La jeunesse étudiante chrétienne

Paris – Cerf – 2013 – 694 p.

On ne trouvera pas ici, stricto sensu, une récession de ce livre, les débats qu’il implique débordant les limites de cette rubrique. Du moins s’impose-t-il d’en signaler et d’en saluer la parution, car il contribue utilement, et enfin, à combler une lacune. Certes, il ne s’agit pas de « pédagogie chrétienne » au sens scolaire du terme, mais bien d’éducation, surtout quand il s’agit de la JEC : indissociable de l’Ecole et de l’université, issue à partir de 1929 de l’initiative de l’Action Catholique Spécialisée voulue par le Pape Pie XI, elle a introduit et identifié une méthode de travail -voir, juger, agir- qui a conduit ses membres a entreprendre de transformer leur « milieu » indissociablement de leur propre « conversion ». Mouvement dont l’ampleur intellectuelle et la qualité spirituelle ont amené de très nombreux lycéens et étudiants non seulement à stabiliser leur pratique et à approfondir leur culture religieuse mais surtout à apprendre et, sans doute, à mieux savoir vivre et agir « en chrétiens », à travers des engagements réfléchis qui ont hautement porté témoignage. C’est dire que son intégration à l’histoire de l’éducation chrétienne au XXème siècle s’impose, comme les travaux correspondants. Et, si elle a déjà été inaugurée, cette recherche reste à intensifier et à étendre, si complexe qu’en soit évidemment l’évaluation. Continuer la lecture

Roger Rubuguzo M’pongo
Textes africains de Marc Sangnier et d’Emmanuel Mounier

Berlin – Editions universitaires européennes – 2014 – 510 p.

Au premier regard, cet ouvrage n’est pas de pédagogie. Avec de notables adjonctions[1], il est issu d’une thèse de doctorat de théologie morale que l’auteur a soutenue en 2008 devant l’université de Strasbourg. Mais, sans méconnaître ses autres et divers aspects, qui en font la richesse, il rejoint très directement l’éducation. Et voici par quel chemin : préoccupé des relations compromises par le colonialisme et le contentieux qui en résulte, le Père Roger M’pongo a été amené à étudier comparativement « les mémoires de voyage » de Marc Sangnier lors d’un voyage en Afrique du Nord, et des articles d’Emmanuel Mounier à la suite d’un séjour en Afrique Noire. Continuer la lecture

Philippe Lécrivain, s.j.
Les Jésuites

Paris – Ed. Eyrolles – 2013 – 166 p.

« L’auteur n’oublie pas que l’occasion de cet ouvrage est le fait que, pour la première fois de l’histoire, un Jésuite est devenu Pape » (p.11). Sans doute, dès lors, s’agit-il pour lui de montrer comment cette élection s’inscrit dans la dynamique de la Compagnie et, simultanément, de saisir en quoi l’appartenance à celle-ci peut infléchir la manière d’exercer le ministère pontifical. Continuer la lecture

Dominique Foyer (sous la direction de)
Le handicap et sa perception dans l’Église

Documents Episcopat – n° 5 – 2013 – 46 p.

Nous avons déjà présenté ici des ouvrages consacrés à la pédagogie catéchétique spécialisée[1]. Sans s’y référer explicitement, ce numéro de la publication mensuelle de l’Épiscopat porte sur une thématique voisine. Sous la direction de Père Dominique Foyer, professeur de théologie à l’Université Catholique de Lille, et avec le concours de divers responsables pastoraux du même Diocèse, il propose, sous une forme brève mais précise, une réflexion en cinq chapitres sur la manière dont est posé dans l’Église le problème du handicap. Continuer la lecture

Patrice Mukata Bayongwa
Remédier à l’échec scolaire dans les écoles catholiques de Bukavu : par l’évaluation et l’accompagnement personnalisé

Paris – 2014 – L’Harmattan – T1 (358 p.) – T2 (302 p.)

Ce volumineux ouvrage en deux tomes reprend la thèse de doctorat de sciences de l’éducation que l’auteur a soutenue en 2013 devant l’Institut Catholique de Paris. Et il y a au moins deux raisons de se réjouir de sa publication. Continuer la lecture

Patrice Mukata Bayongwa (sous la direction de)
Regards croisés sur l’échec scolaire au Sud Kivu (R.D. Congo)

Paris – l’Harmattan – 2014 – 138 p.

C’est également en invitant la pédagogie française à « emprunter la voie que lui ouvre ici la pédagogie africaine » (p.1) que G. Avanzini, dans sa préface, présente les actes de ce Colloque que le Père Mukata a organisé à Bukavu, peu après sa soutenance de thèse de doctorat. De fait, cinq approches de l’échec sont ici proposées : philosophique, sociologique, théologique, juridique et pédagogique. Et ce sont bien des regards « croisés », et non juxtaposés ni concurrentiels, dont on sent bien l’indissociabilité si l’on peut parvenir à sa véritable intelligibilité de phénomène de l’échec. Continuer la lecture

Françoise Bouchard
Le Père Louis Brisson : un cœur qui bat à l’heure de Dieu

Paris – Salvador – 2009 – 310 p.

Plusieurs traits différencient manifestement Louis Brisson et Pierre Vigne. Le premier, affecté dès son ordination sacerdotale à un monastère de Visitandines, y est d’emblée sensibilisé à la spiritualité de Saint François de Sales, alors que le second ne dispose d’aucun référentiel pédagogique explicite. Le premier va se consacrer aux jeunes ouvrières des bonneteries de Troyes, pour qui il crée patronages et foyers, et s’investit ainsi dans la mouvance du Catholicisme Social, alors que le ministère du second s’exerce exclusivement en milieu rural. Et cependant, par des voies très diverses, l’un et l’autre ont fondé des congrégations : le premier pour gérer ses œuvres, suscite les Oblates de Saint François de Sales, puis, sur l’insistance de Mère Marie de Sales Chapuis, supérieure de la Visitation, une société de prêtres éducateurs voués à la diffusion de l’esprit salésien ; quand au second, on le sait, il est à l’origine des Sœurs du Saint Sacrement de Valence. Continuer la lecture

Congrégation pour l’Education Catholique
Éduquer aujourd’hui et demain : une passion qui se renouvelle

Instrumentum Laboris – Cité du Vatican – 2014 – 28 p.

La Congrégation pour l’éducation catholique (Dicastère du St Siège) vient de publier sous ce titre, le 7 avril 2014, l’Instrumentum Laboris que les membres de son assemblée plénière, convoqués à cette fin en 2011 par Benoît XVI, destinent à la préparation du cinquantenaire de la Déclaration « Gravissimum educationis » et du 25ème anniversaire de la Constitution Apostolique « Ex corde ecclesiae », qui seront célébrés en novembre 2015 à Rome par un Congrès Mondial. Continuer la lecture

Joël Molinario
Le catéchisme, une invention moderne : de Luther à Benoit XVI

Paris – Bayard – 2013 – 246 p.

L’éducation religieuse, c’est évidemment la finalité suprême de la pédagogie ; pour la mener à bien, le « catéchisme » en est devenu comme le moyen privilégié. C’est précisément l’histoire de celui-ci, de ses origines à nos jours, et des débats dont il fut et demeure l’objet que Joël Molinario, directeur-adjoint de l’ISPC, étudie dans cet ouvrage, dont on appréciera à bon droit la solide information et la claire synthèse des approches diverses – théologique, philosophique, didactique, ethnique, dont il procède. Continuer la lecture