Archives du mot-clé Rôle de l’enseignant

La révélation poétique de soi : penser l’éducation avec Jean Onimus

Baptiste Jacomino*

Télécharger le fichier en version pdf

Résumé : Dans l’œuvre de Jean Onimus, deux livres (L’enseignement des lettres et la vie et Qu’est-ce que le poétique?) articulent une réflexion philosophique qui relève de l’esthétique et de la métaphysique à des propositions pédagogiques. A travers la littérature et l’expérience du poétique, nous dit Onimus, l’élève peut découvrir les profondeurs de son humanité et le souffle divin qui l’habite. Pour l’y aider, le maître est appelé à jouer un rôle paradoxal. Il lui faut s’effacer pour faire place aux œuvres, mais aussi préparer les élèves et les accompagner pour que cet effacement du professeur puisse donner du fruit. Il doit, par ailleurs, être suffisamment poète pour pouvoir transmettre à ceux qui lui sont confiés la conscience poétique par laquelle il veut les révéler à eux-mêmes et, dans le même temps, prendre ses distances avec le poétique pour s’inscrire dans une logique pédagogique inévitablement plus prosaïque et instrumentale.

Mots-clés : Education, Poétique, Onimus, Littérature, Pédagogie

Lire la suite

L’inventivité pédagogique de Michel de Certeau

Une approche ignacienne de l’enseignement

Jean-Yves Séradin*

Télécharger le fichier en version .pdf

Résumé : Michel de Certeau est un fin observateur du système éducatif. Chrétien, il marche toujours vers l’autre, en recherche, accueillant avec bienveillance les différentes cultures qui l’aident à questionner la sienne. Ses travaux historiques, anthropologiques, linguistiques, théologiques, son intérêt pour la psychanalyse, nourrissent une réflexion qui garde toute son actualité trente ans après sa mort. Son appel à théoriser les pratiques pédagogiques n’est pas encore suffisamment entendu. Or, cette réflexivité est nécessaire si on ne veut pas scinder relation pédagogique et contenu, rupture qui paralyse toute évolution du système. L’école pourrait être pourtant un laboratoire où s’organise une articulation entre le savoir et la relation sociale. Pour cela, un vrai dialogue qui n’exclut pas le conflit doit s’installer entre le professeur et l’élève.

Mots clés : altérité, relation pédagogique, dialogue, conflit, laboratoire, réflexivité.

Pour repenser une école parfaite aujourd’hui pour seulement 50% des élèves (J.P. Delahaye[1]), Michel de Certeau invite à une « rupture instauratrice »[2] bien difficile à engager. Pourquoi, bien qu’il soit mort il y a trente ans, son œuvre garde-t-elle toute son actualité dans le domaine éducatif ? Est-ce seulement dû à une école figée, prisonnière des conservatismes de tout ordre ? Lire la suite